A safe haven for every body - Un refuge pour tout le monde

Principalement dédié à la femme ronde, le forum accueille tous ceux qui voudraient échanger dans une ambiance détendue et positive
 
AccueilPOrtail tinyCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parents d'enfants en surpoids

Aller en bas 
AuteurMessage
BlueClover
Admin
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Parents d'enfants en surpoids   Dim 8 Nov 2015 - 19:58

Citation :
10 erreurs que les parents d’enfants en surpoids doivent arrêter de faire
Par Carole - 1 novembre 2015

Pas toujours évident de savoir comment s’y prendre lorsque l’on a un enfant en surpoids ou obèse. On adopte un comportement en pensant bien faire et l’aider mais ces comportements ne sont pas toujours appropriés et font plus de mal que de bien. Parents d’enfants en surpoids, voici les 10 erreurs à ne plus commettre avec eux.

1 – Etre obsédé par le poids de ses enfants

Le surpoids n’est pas bon pour la santé, certes, mais se focaliser continuellement sur le poids de son enfant ne l’est pas non plus. C’est malsain voire même plus, anxiogène pour l’enfant. Prêter attention à son poids et à sa santé est une chose, ne voir, ne penser et ne parler que de ça en est une autre. Il faut savoir donc prendre du recul par rapport aux problèmes de poids.

2 – Culpabiliser son enfant en surpoids

Le pire que les parents d’enfants en surpoids peuvent faire, c’est bien de les culpabiliser. Le surpoids est une chose très complexe qui peut avoir de nombreuses causes. Et s’il est idiot de blâmer les gens gros en leur reprochant de manquer de contrôle, c’est encore plus destructeur de reprocher à des enfants d’être gros.

3 – Faire la différence avec ses frères et soeurs

Il arrive dans certaines familles qu’un enfant soit gros alors que ses frères et soeurs sont minces. Ici, il faut absolument éviter de faire la différence en leur faisant par exemple manger des repas différents ou en montrant les frères et soeurs minces comme des exemples. Cela ne ferait que faire se sentir l’enfant en surpoids encore plus misérable.

4 – Lui faire peur

Cette vieille méthode encore fréquemment employée de nos jours consiste à insuffler une peur à son enfant pour qu’il change de comportement. Ainsi, certains parents pensent qu’en disant à leurs enfants en surpoids qu’ils auront du diabète et qu’ils n’auront pas d’amoureux quand ils seront grands s’ils restent gros, cela les aidera à manger moins…

5 – Lui donner l’impression qu’on a honte de lui

Reprocher sans cesse à son enfant d’être gros ou dire oh combien on aimerait qu’il perde du poids, cela peut aussi lui faire penser que l’on a honte de lui. Il pense même peut-être nous décevoir et cela peut être source d’un manque de confiance en soi et d’estime personnelle.

6 – Lui faire faire du sport en disant que ça l’aidera à maigrir

Lorsque l’on a des problèmes de poids, il est intéressant de se reconnecter et de se réconcilier avec son corps. Le sport est alors un merveilleux moyen de faire la paix avec lui, de redécouvrir des sensations, de se défouler et de se sentir bien. Mais si le sport est perçu comme une méthode d’amaigrissement, l’enfant le verra alors comme une punition et tous ses bienfaits seront envolés.

7 – Lui faire faire un régime inadapté

On pense souvent que le surpoids est tellement mauvais pour la santé qu’il faut absolument en venir à bout. Mais on oublie parfois que certaines méthodes d’amaigrissement sont plus néfastes pour le corps que le surpoids. Les régimes à la mode mis en avant par les magazines ne sont pas à faire suivre à un enfant pour qu’il maigrisse. Seul un professionnel de santé est habilité à prescrire un régime ou un rééquilibrage alimentaire à un enfant.

8 – Le féliciter quand il maigrit et le blâmer quand il grossit

L’important lorsqu’un enfant est en surpoids, c’est de véhiculer une énergie et un état d’esprit positifs qui permettront à l’enfant d’avancer, en ayant pleinement confiance en lui. Le féliciter ou le blâmer en fonction du poids sur la balance, c’est jouer à un jeu dangereux et anxiogène. Son estime personnelle ne devrait pas varier en même temps que les kilos sur la balance, et en soufflant le chaud et le froid, c’est ce qui risque d’arriver.

9 – Faire croire à son enfant que son poids est la chose qui importe le plus

Un enfant et une personne en général a un corps, grand, petit, gros, mince, mais aussi un esprit, un univers qui lui est propre. Il est important alors de faire comprendre à son enfant en surpoids que son poids n’est qu’une partie de ce qu’il est et qu’il est riche de bien d’autres choses.

10 – Faire des commentaires sur le poids d’autres personnes

Les enfants écoutent les adultes pour comprendre la vie et savoir ce qui est bien et ce qui est mal. S’ils nous entendent faire des commentaires sur le poids d’autres personnes, les juger sur leur prise de poids par exemple, cela risque d’impacter l’enfant qui aura à son tour une image désastreuse de lui-même.

http://www.ma-grande-taille.com/10-erreurs-que-les-parents-denfants-en-surpoids-doivent-arreter-de-faire-142840

* * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlueClover
Admin
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Parents d'enfants en surpoids   Dim 8 Nov 2015 - 20:01

Citation :
Ado en surpoids : comment vivre avec des parents anti-gros ?
Par Carole - 11 mars 2015

Un nombre important de personnes souffrent aujourd’hui d’obésité, en France comme ailleurs, et être un ado en surpoids en 2015 est de plus en plus fréquent. Pourtant, quand on est adolescent, cette situation n’est pas des plus faciles à gérer. Et pour cause. Un ado en surpoids n’est pas toujours bien accepté au sein de sa famille et doit parfois faire face aux remarques négatives, aux moqueries même et aux pressions pour maigrir coûte que coûte venant de ses proches. Ado en surpoids ? Voici quelques conseils pour mieux vivre avec des parents anti-gros.

Ado en surpoids : verbaliser ses émotions

Que vous ressentiez de la souffrance à cause de votre surpoids ou de la souffrance à cause de l’attitude négative de vos parents, il est toujours important de verbaliser vos émotions, c’est-à-dire de mettre des mots sur ce que vous ressentez.

Cela a de l’importance pour vous mais aussi pour votre entourage, car en étant capable d’expliquer ce que vous ressentez, vous pourrez plus facilement faire comprendre à vos parents qu’en vous blessant, ils ne vous aident pas.

Des parents qui font pression sur un ado en surpoids pour maigrir coûte que coûte, des parents qui rabaissent leur enfant même, n’ont pas toujours conscience de leur attitude et des dégâts qu’elle cause chez les enfants. Ils diront peut-être « mais c’est pour ton bien que je dis ça », sans réaliser qu’en réalité, leur comportement ne vous aide en rien.

Pour parvenir à verbaliser vos émotions, prenez un cahier et tâchez d’expliquer par écrit ce que vous ressentez. Si vous ne parvenez pas à écrire des phrases complètes, notez simplement des mots pour commencer. Notez également des remarques ou des attitudes qui vous ont blessé.

Ensuite, demandez à vos parents de vous accorder un moment et tâchez de leur expliquer calmement, même si c’est difficile, ce que vous leur reprochez. Peut-être prendront-ils conscience alors que leur comportement est inadapté. Ouvrir le dialogue peut aider à résoudre bien des situations.

Savoir prendre du recul par rapport à sa famille

Personne n’est parfait, et nos parents non plus. Il est très important de comprendre que ce que pensent nos parents n’est qu’une opinion et non une vérité absolue. Bien sûr, le regard de ses parents est certainement la chose la plus importante pour un enfant. Mais un ado en surpoids est avant tout un adulte en devenir qui doit apprendre à prendre du recul par rapport au regard des autres, et par rapport au jugement de ses parents aussi.

Plus facile à dire qu’à faire, bien entendu, mais s’affranchir du regard de sa famille est une étape primordiale pour s’épanouir pleinement, surtout lorsque la relation parents – ado en surpoids fait des étincelles. Cela demande du temps, de la maturité, du courage parfois et aussi un peu d’entraînement, mais cela vaut vraiment la peine de s’y essayer.

Sortir de l’isolement et trouver conseil auprès d’autres adultes

Si les relations avec les parents ne s’améliorent pas, il peut être intéressant pour un ado en surpoids de trouver du réconfort et du soutien auprès d’autres adultes de l’entourage. Il peut s’agir des grands-parents, des oncles ou des tantes, des frères et sœurs même, bref, de toutes les personnes susceptibles d’épauler l’ado en surpoids dans sa vie et pourquoi pas, dans son parcours de perte de poids s’il souhaite maigrir.

Mais les personnes de l’entourage familial ne sont pas les seules à pouvoir écouter un ado en surpoids qui peut aussi se tourner vers l’infirmière scolaire, un psychologue, le médecin généraliste ou même un nutritionniste qui aidera à maigrir mais qui pourra aussi être de bon conseil de façon plus générale.

En somme, il est important de ne pas rester isolé et de trouver du soutien auprès d’adultes qui peuvent vous aider à gérer la situation conflictuelle que vous traversez avec vos parents.

http://www.ma-grande-taille.com/ado-surpoids-comment-vivre-avec-parents-anti-gros-128378

* * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlueClover
Admin
avatar

Messages : 294
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Parents d'enfants en surpoids   Dim 8 Nov 2015 - 20:03

Citation :
Enfants en surpoids : les parents sont-ils coupables ?
Par Carole - 2 avril 2015

En Angleterre, une étude scientifique vient d’être menée pour tenter d’identifier les causes de l’obésité infantile. Ainsi, des chercheurs ont-ils étudié des familles avec des enfants biologiques en surpoids et des familles avec des enfants en surpoids mais adoptés. Alors, les causes du surpoids sont-elles à rechercher du côté des gênes ou du côté des mauvaises habitudes alimentaires de la famille ? Voici les conclusions de cette étude.

L’obésité infantile sous le feu des projecteurs

En France, il y a aujourd’hui près de 18 % d’enfants en surpoids dont 3,5 % sont obèses. Les enfants de 3 à 17 ans sont donc autant touchés par l’épidémie d’obésité que les adultes et risquent eux aussi de développer des pathologies liées au surpoids.

Pour tenter de déterminer l’origine du surpoids chez l’enfant, des chercheurs anglais ont mené une étude auprès de plusieurs familles, certaines ayant des enfants biologiques, d’autres des enfants adoptés. Ils ont alors cherché à déterminer qui des gênes ou des mauvaises habitudes alimentaires est responsable du surpoids des enfants ?

Ainsi, les chercheurs ont comparé le pourcentage d’enfants biologiques gros ayant des parents en surpoids et avec lesquels ils partagent donc les mêmes gênes, avec le pourcentage d’enfants adoptés en surpoids ayant des parents gros eux aussi, mais dont ils n’ont, bien évidemment, pas hérité des gênes.

Enfants en surpoids : les parents pointés du doigt

Les résultats de cette étude menée par la City University of London sont sans appel ! Ce sont les mauvaises habitudes des parents en matière d’alimentation et d’activité sportive qui sont responsables du surpoids chez l’enfant.

En effet, les chercheurs ont constaté que lorsque des parents sont en surpoids, leurs enfants biologiques ont 27 % de risques en plus de l’être par rapport à des enfants dont les parents sont minces. Du côté des enfants adoptés, le risque d’être gros avec des parents eux-mêmes en surpoids est de 21 % plus élevé.

Les deux chiffres étant très proches l’un de l’autre et les enfants adoptés ne partageant pas le même patrimoine génétique que leurs parents, les chercheurs ont donc conclu que les enfants en surpoids le sont à cause des mauvaises habitudes de leurs parents. Voilà qui devrait donner du grain à moudre à ceux qui voulaient déjà donner des amendes aux parents dont les enfants sont jugés trop gros.

Obésité morbide chez l’enfant : les gênes font la différence

Si l’étude anglaise portait sur les enfants en surpoids, elle a aussi permis de mettre en évidence l’origine de l’obésité morbide chez les jeunes. Ici, et contrairement aux enfants en surpoids, la cause est plutôt à rechercher du côté des gênes. Ainsi, un enfant dont les parents biologiques sont en obésité morbide risque lui aussi de l’être, et inversement.

Voilà une étude qui devrait permettre d’orienter les professionnels de santé quant aux causes du surpoids et de l’obésité chez l’enfant et sur l’attitude à adopter face à cela. Les campagnes de prévention, elles aussi, pourront certainement s’appuyer sur ces chiffres pour mieux sensibiliser le public sur l’obésité infantile.

http://www.ma-grande-taille.com/enfants-en-surpoids-les-parents-sont-ils-coupables-129637

* * * * * * * * * * * * * * * *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parents d'enfants en surpoids   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parents d'enfants en surpoids
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rattachement d'un enfant à l'un ou aux deux parents assurés
» Alain Genestar.
» SMAM / SP à la clinique de Bourgoin Jallieu
» Utilisation de Transcript
» Parents d'enfants bilingues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A safe haven for every body - Un refuge pour tout le monde :: Acceptation :: Body Acceptance: le mouvement, les événements-
Sauter vers: